[PODCAST] La folle histoire de l’Univers 54

8 mai 2016 dans La folle histoire de l’Univers, Vidéos

Bonjour à tous ! Je suis Florence Porcel, community manager officielle de l’Univers, et je vous souhaite la bienvenue dans le 54ème épisode de ce podcast dans lequel je vais vous parler de Mars sous différents points de vue avec notamment le témoignage d’un Français actuellement en mission avec la NASA, où je vais vous faire visiter un institut du CNRS qui reproduit des étoiles et des planètes dans leur labo, et où il sera question de réalité qui dépasse la science-fiction…

LA REVUE DE TWEETS
Et si on commençait non pas par un tweet mais par une revue de tweets, pour rattraper tout ce temps passé entre l’épisode 53 et celui-là ?… Alors c’est parti : et c’est Neil deGrasse Tyson qui ouvre le bal en commentant la détection des ondes gravitationnelles. « 1916 : Einstein prédit les ondes gravitationnelles. 1917 : il pose les bases du laser. 2016 : on découvre les ondes gravitationnelles grâce à des lasers. » Toute la beauté, toute la magie de la science, et tout le génie d’Einstein résumés en 140 caractères – j’aime éperdument Neil deGrasse Tyson, sachez-le, ce gars-là est mon idole. Et concernant les ondes gravitationnelles, je ne vais pas m’étendre dessus dans cet épisode, parce que j’en ai fait une vidéo – vous pouvez cliquer dans la vidéo dans la vidéo dans cette vidéo pour y accéder… La magie de l’internet.

Deuxième tweet, le 23 février, Scott Kelly qui était encore dans l’ISS se commençait une petite rétrospective… Alors là on a un double inception : Scott Kelly qui cite Scott Kelly qui partage l’image de l’ISS de Gravity dans l’image de l’ISS de la vraie vie… Si vous écoutez ce podcast sans le regarder, ahah, je suis pas sûre que vous ayez compris grand-chose mais je vous assure, l’image est dingue.

 

Et en parlant de Scott Kelly, quelques jours plus tard, le 2 mars au petit matin heure française, il est revenu sur Terre avec Mikhail Kornienko et un troisième astronaute – la particularité des deux que j’ai cités étant qu’ils ont passé un an dans l’espace au lieu des 6 mois de mission habituels pour préparer les voyages de longue durée vers Mars… Oui, on dirait pas sur la photo, comme ça, mais en vrai il y a une capsule spatiale avec 3 gars dedans, au bout du parachute géant au-dessus des nuages…

Ensuite, ce tweet de Curiosity. Non, sérieux. Regardez bien. Bon, le gars à droite a été le responsable du développement de l’instrument franco-américain CHEMCAM, qui est l’instrument le plus important du rover, et il a été nommé chevalier de la légion d’honneur par le consul de France qui est à gauche. Mais c’est pas ça qui m’intéresse, là. Non mais regardez sa cravate !!! Moi je dis oui. Voilà, c’est un grand oui, je dis oui, je dis mille fois oui. Sérieux, si vous la trouvez quelque part faites péter le lien, je veux la même, et je vous jure que je la porterai. Je pense d’ailleurs, messieurs, que si vous étiez plus nombreux à oser les cravates cosmiques, le monde serait plus beau. Et recevoir la légion d’honneur avec ça, bah moi vous savez quoi ? ça m’émeut. Parce que le gars qui n’a pas l’air d’avoir 20 ans, eh ben il a toujours 4 ans et demi dans sa tête, et ça me retourne complètement. Voilà. Merci à lui, rien que pour ça. Monsieur, t’as trop le swag.