[TWITTER] Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 5

avril 6, 2014 dans Culture scientifique, Pendant ce temps-là, dans l'Univers

Pour en savoir plus…

C’est une découverte à laquelle personne ne s’attendait… : un astéroïde avec des anneaux !

C’est un parachutiste norvégien qui a failli se faire couper en deux par une météorite

Voici une synthèse du dernier rapport du GIEC (le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat).

Mars sera au plus proche de la Terre le 14 avril, ne manquez pas ça !

La dernière proposition en date (!) concernant la naissance de la Lune serait donc 95 millions d’années après la formation du système solaire.

Nouvelle venue dans le système solaire : la planète naine 2012VP113 !

Alexandre Astier a révélé l’affiche et le nom de son prochain spectacle : « L’exoconférence ». Il a mis en lien sur son compte Twitter les différents sites de réservation de la tournée française. Concernant Paris, les réservations seront ouvertes à partir du 20 mai. J’ai hâte de voir ça… :-)

… et nous avons effectivement discuté en Klingon, la langue de Star Trek.

Voici la traduction :
- phrase 1 « Ne sois pas idiot… Oui ! »
- phrase 2 « Une langue ne suffit jamais… »
- phrase 3 « Je parle un peu la langue de Tau Ceti ! »

Oui. Ben on s’amuse comme on peut, hein… :p

Si vous avez un compte Twitter, vous pouvez suivre la liste ou les comptes de l’Univers !

LES ÉPISODES PRÉCÉDENTS
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 1
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 2
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 3
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 4

LA SUITE !
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 6
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 7 (à venir)
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 8 (à venir)
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 9 (à venir)
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 10 (à venir)

[TWITTER] Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 4

mars 24, 2014 dans Culture scientifique, Pendant ce temps-là, dans l'Univers

Si vous avez un compte Twitter, vous pouvez suivre la liste ou les comptes !

LES ÉPISODES PRÉCÉDENTS
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 1
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 2
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 3

LA SUITE !
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 5
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 6
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 7 (à venir)
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 8 (à venir)
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 9 (à venir)
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 10 (à venir)

[TWITTER] Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 3

mars 1, 2014 dans Culture scientifique, Pendant ce temps-là, dans l'Univers

Si vous avez un compte Twitter, vous pouvez suivre la liste ou les comptes !

LES ÉPISODES PRÉCÉDENTS
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 1
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 2

LA SUITE !
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 4
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 5
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 6
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 7 (à venir)
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 8 (à venir)
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 9 (à venir)
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 10 (à venir)

[TWITTER] Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 2

février 16, 2014 dans Culture scientifique, Pendant ce temps-là, dans l'Univers

Si vous avez un compte Twitter, vous pouvez suivre la liste ou les comptes !

LES ÉPISODES PRÉCÉDENTS
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 1

LA SUITE !
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 3
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 4
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 5
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 6
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 7 (à venir)
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 8 (à venir)
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 9 (à venir)
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 10 (à venir)

[TWITTER] Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 1

janvier 26, 2014 dans Culture scientifique, Pendant ce temps-là, dans l'Univers

 

Si vous avez un compte Twitter, vous pouvez suivre la liste ou les comptes !

LA SUITE !
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 2
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 3
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 4
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 5
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 6
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 7 (à venir)
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 8 (à venir)
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 9 (à venir)
Pendant ce temps-là, dans l’Univers… 10 (à venir)

[TWITTER] Pendant ce temps-là, dans l’Univers… (2)

juin 13, 2013 dans Culture scientifique, Pendant ce temps-là, dans l'Univers

Je vous parlais il y a plus d’un an déjà de mon projet de faire vivre tout l’Univers sur Twitter, via 30 comptes regroupant approximativement tout ce qu’il peut contenir.

Régulièrement donc, ces chenapans nous informent, nous interpellent… et échangent parfois entre eux des noms d’oiseaux dans des gazouillis qui fusent à la vitesse de la lumière. Par exemple…

Quelques jours plus tard, un article intitulé « Les premières étoiles côtoyaient probablement des trous noirs« . L’inquiétude des principaux intéressés ne s’est pas fait attendre…

LIENS
Pour suivre l’Univers
Pour suivre mon compte perso
Et pendant ce temps-là, dans l’Univers… (1)

[TWITTER] Twitter vu par la Revue de Presse

septembre 20, 2012 dans Culture, En vrac, Interviews

Lundi soir, j’ai été conviée par mon camarade Pascal à la Revue de Presse en direct du théâtre du Ranelagh sur Paris Première. Mais au lieu de nous installer tranquillement dans un coin de la salle pour suivre l’émission, on est resté dans la loge avec tous les artistes et chroniqueurs présents.

Du coup, j’ai pas pu m’empêcher de live-tweeter, de prendre des photos et de faire des vidéos à l’arrache. Avec un angle : Twitter.

Un grand merci, d’abord, aux artistes qui ont bien voulu se faire photographier : vous trouverez dans l’album photo ci-dessous Bernard Mabille, Florence Brunold en Valérie Trierweiler, Tanguy Pastureau…

Et merci à ceux qui ont bien voulu m’accorder quelques minutes pour des interviews faites à l’arrache à la sortie des artistes (je me répète, mais si j’avais su, j’aurais préparé le truc, hein). Nous avons donc…

@DidierPorte, « humoriste maudit »

Ce n’est pas moi qui le dis, c’est dans sa bio sur Twitter. En tout cas, il a découvert les gazouillis il n’y a pas longtemps, et ça a l’air de l’amuser beaucoup.

@TanguyPastureau, qu’on « amuse »

C’est assez formidable, je dois dire, d’amuser un amuseur. Vous pouvez être fiers, Twittos. Par contre, je ne sais pas si c’était la descente de stress après cette première en direct, mais Tanguy se compare à un putois et adore les tweetclash qu’il compare à des actes sexuels. (Note pour plus tard : me tweetclasher un jour pour voir l’effet que ça fait, tiens.)

Michel Guidoni, double président de la République

Je l’ai observé, les yeux ronds, répéter ses personnages dans les loges. C’est bluffant. Des petits détails, trois fois rien (position de la cravate, lunettes, cheveux qui changent de sens) et Michel Guidoni se métamorphose en quelques secondes de Nicolas Sarkozy à François Hollande.

C’est donc naturellement que j’ai demandé à notre actuel président de la République ce qu’est un tweet normal. La réponse en images…

J’ai posé la même question à Nicolas Sarkozy, mais pour le coup c’est vraiment inaudible, je garderai donc ça pour moi.

Michel Guidoni n’est malheureusement pas sur Twitter, mais il m’a glissé dans l’oreillette qu’il faudrait qu’il s’y mette quand même. Tout espoir reste permis.

Quant aux autres, ils y sont : Bernard Mabille, Régis Mailhot, Jérôme de Verdière, et bien sûr, Paris Première. Sauf Florence Brunold mais elle a un joli site.

Merci à ceux qui m’ont permis de passer une bonne soirée ! :-)

[TWITTER] L’Univers, la Voie Lactée, Twitter et moi

mars 23, 2012 dans Culture scientifique, Pendant ce temps-là, dans l'Univers, Vers l'exploration spatiale, Vers la science

Ça m’a pris comme ça. C’est peut-être l’aboutissement de toutes ces années de lectures, de rêves, de questions existentielles, de recherches de réponses et d’écoutes de conférences. C’est peut-être le point de départ de quelque chose de nouveau. C’est peut-être tout ça à la fois. Allez savoir.

En tout cas, voilà : j’ai créé sur Twitter, en 30 comptes, tout l’Univers. L’infiniment petit avec la physique quantique, les neutrinos et le boson de Higgs ; l’infiniment grand avec l’Univers, le cosmos et les galaxies ; et l’entre-deux avec le système solaire, son étoile et ses planètes – dont la nôtre.

Il manque sans doute des éléments, mais je pense que je peux balayer très large en ce qui concerne la physique, l’astrophysique et la cosmologie avec ces 30 possibilités de relayer les dernières découvertes scientifiques, les plus belles photos et les nouvelles des uns et des autres.

Parce que je veux que ces comptes vivent. Alors j’ai créé à chacun une personnalité, des qualités et des défauts, un caractère plus ou moins prononcé et des relations aux autres particulières…

Par exemple :

- Le Soleil : il en a ras-le-bol que les Terriens le prennent soit pour une feignasse, soit pour un planqué. Alors il passe son temps à leur expliquer que si, en fait il est toujours là, c’est seulement la Terre qui tourne et les nuages qui le cachent, et que c’est marre. En plus, il est amoureux de la Lune qui passe son temps à le titiller (et qui est un peu une coquinoute qui ne rêve que d’une chose : que des hommes reviennent la visiter…)

- Pluton : le loser de la bande. Non seulement ce n’est plus une planète, mais en plus il n’est même pas le plus gros objet de la Ceinture de Kuiper (qui, elle, passe son temps à essayer de pécho les nébuleuses qui restent insaisissables et évaporées).

- Uranus : c’est le troll du système solaire. Il est loin de tout, les Terriens ne s’intéressent pas spécialement à lui, il est donc toujours de mauvaise humeur, voire agressif.

- Saturne : c’est la planète bling-bling. Il fait le fier avec ses anneaux, qu’il appelle « mes Précieux » et a un ego très développé. Il se sentira très à son aise sur Twitter, sans aucun doute.

- Les neutrinos : alors ils sont bien emmerdés, les neutrinos. L’un d’eux, Jojo le Neutrino, a pété les plombs et a absolument voulu griller la vitesse de la lumière. Il a donc triché en bidouillant un câble et fausser les mesures. Du coup, l’ensemble du groupe est la risée de l’univers.

- Le boson de Higgs : c’est le petit rigolo. Il joue à cache-cache avec les Terriens qui n’ont encore pas réussi à le trouver. Mais je crois qu’il va être obligé de faire son coming-out dans quelques semaines, voire quelques mois…

- Etc, etc…

Voyez, je m’amuse bien. Evidemment, 30 comptes à suivre, c’est beaucoup. Mais si vous vous faites une liste avec tous ces comptes, vous pourrez assister à :

- du LOL

- des tweetclash

- du NSFW

- du savoir

… ou encore (parlant de la sonde New Horizons qui arrivera près de Pluton en 2015)

- des scènes de ménage cosmiques

- et peut-être même à des LT de conférences, de livre, de documentaire…

… bref, à tout un tas de choses qui font mon quotidien de petite chose vivante, consciente et pensant posée sur cette merveilleuse petite planète.

Cela reste du divertissement et du léger (même si je serai ravie de vous apprendre des trucs), mais je vais faire très, très attention à ne pas faire d’erreur scientifique. Je ne suis pas spécialiste, juste passionnée et monomaniaque, mais j’aime autant ne pas dire de conneries. Cela dit, errare humanum est : si vous en voyez passer une, n’hésitez pas à m’en faire part ! ;-)

Si vous voulez suivre ma folie douce, alors bienvenue dans mon Univers…

PS : les comptes sont en _VL pour Voie Lactée. La plupart des noms seuls sont déjà pris…

[TWITTER] Twitter, tu me fatigues

février 26, 2012 dans En vrac, Société

Twitter, je t’adore, mais souvent ton hypocrisie et tes dictatures m’épuisent. Je te le dis quand j’en ai envie, souvent je me tais parce que je ne veux pas m’énerver, et ça fait un moment que ça me titille d’en faire un billet sans en avoir forcément le courage.

Mais là, en l’espace de quelques heures, tu m’as bien bien gonflée par deux fois – on va donc dire que c’est l’occasion d’ouvrir une page blanche et de te dire ce que je pense en plus de 140 caractères. Parce que tu me fatigues, Twitter.

La censure, c’est pas bien (enfin… sauf quand ça t’arrange)

Twitter, tu passes ton temps à donner des leçons de morale, à te poser comme seule Vérité possible, à crier sur tous les toits que ceux qui ne pensent pas comme toi sont forcément des cons ou des fachos (tout en criant au scandale dès qu’un point Godwin fait son apparition), et cela est valable tout autant pour la politique, les goûts musicaux ou cinématographiques, la nouvelle keynote d’Apple ou le dernier buzz en date.

Dernièrement, c’est la censure des comptes fake de Nicolas Sarkozy qui a provoqué ton ire et ton soulèvement.

[Je précise tout de suite pour que ce soit bien clair : je n'ai jamais été très à l'aise avec les comptes fake utilisant une identité qui n'est pas la sienne, que ça concerne un personnage publique ou un anonyme. Bien sûr - et  heureusement - que le droit à la caricature existe, certains sont très bien faits et il m'est arrivé de sourire, mais voilà, bon, je ne suis pas très à l'aise avec ça alors que c'est un sport national chez toi.]

Revenons à nos moutons : depuis que Nicolas Sarkozy s’est inscrit sur Twitter, un nombre impressionnant de comptes fake à son image ont fait leur apparition. Je n’ai pas voulu suivre l’histoire en détail parce que ça me gonfle, mais ils ont visiblement tous été censurés, ce qui, bien entendu, pose question quant au respect du droit à la caricature et à la liberté d’expression. Tu t’es donc outré, Twitter, et tu as eu bien raison.

Mais voilà. Hier soir, ce sont des compte fake de Guy Birembaum qui ont vu le jour. Une fois encore, comme tous les comptes fake, vous dis-je, je n’étais pas du tout à l’aise  en les voyant arriver dans mes followers. Mais là où tu m’as mise en colère, Twitter, c’est quand soudain tu t’es transformé en schizophrène. Tu t’es soulevé pour dénoncer ces vilains personnages qui reprenaient l’identité d’un honnête homme pour faire ces outrageux comptes fake ! Tu t’es mobilisé pour qu’ils disparaissent, pour que ces salopiauds soient punis en place publique !

Alors, bon… Twitter… Comment te dire… (poliment)…

Il faudrait savoir, mon petit père, hein. Eh oui. Parce que c’est une chose de dénoncer la censure un jour. Et, le lendemain, de l’encourager et de l’utiliser. Parce que, tout à coup, ben ça t’arrange.

Et tu hurles à longueur de temps contre les diktats ?…

Pardon, hein. Mais tu me fais rire. J’arrive de moins en moins à te prendre au sérieux.

Récapitulons : un compte fake de Sarkozy, « say le bien », c’est le droit à la caricature, c’est la liberté d’expression. Un compte fake de Guy Birenbaum, « say le mal », c’est un outrage, ce sont des mécréants/des cons/des terroristes/des fachos (hein, ouais, j’ai tout vu passer).

A un moment Twitter, va falloir être un tout petit cohérent. Il n’y a aucune différence entre Nicolas Sarkozy et Guy Birenbaum, malgré ce qu’on a essayé de me faire croire. Ce sont tous les deux des personnalités publiques inscrites sur Twitter sous leur vrai nom et sous leur vrai visage. Ils ont eu tous les deux à subir des comptes fake très ressemblants. Et par-dessus tout, ils sont à égalité en terme de lois, de droits et de règles d’usage.

Alors tes grands discours sur la liberté d’expression, le droit à la caricature et contre la censure, merci hein. Mais visiblement, c’est quand ça t’arrange. Sois cohérent avec toi-même, en fait, c’est tout ce que je te demande.

Oh, et je précise : j’ai eu un échange en DM avec Guy Birenbaum à ce sujet. J’en ai profité pour lui transmettre mes encouragements pour se sortir de cette passe un peu désagréable. Parce que, voilà, comme dit deux fois déjà, les comptes fake, ça me met mal à l’aise. Je le soutiens donc.

PS : Lors d’échanges sur ce sujet, on m’a posé la question des Guignols – qui me font beaucoup rire, oui oui. Mais non, et je le dis comme je le pense, ce n’est pas du tout pareil. Du premier coup d’oeil, tu vois que les Guignols sont des marionnettes, des caricatures. Or, un compte fake bien fait, de ceux qui tiennent plus de l’usurpation d’identité que d’autre chose malgré la volonté d’uniquement parodier, ne te renseigne pas sur sa nature caricaturale.

Je m’explique : il m’est souvent arrivé de voir passer des RT de comptes fake de multiples personnalités politiques, par exemple, en croyant que c’était les vraies. Sauf que non. Et j’aime pas trop trop me faire flouer et être prise pour une conne, en fait. Et étant donnée la multiplication du phénomène, je ne vais pas m’amuser à cliquer sur un RT qui a déjà disparu de ma TL parce qu’elle défile vite, aller voir la bio et enfin au bout de quelques minutes me rendre compte que c’est seulement un compte parodique.

Donc je ne suis pas sûre que les compte fake parodiques sur Twutter soient une bonne chose, parce qu’au hasard de RT, on ne peut humainement et techniquement pas faire la différence avec un vrai compte. Contrairement aux Guignols ou à toutes les autres formes de parodies et de caricatures.

Les Parisiens : gloire aux stéréotypes

Autre exemple de ton hypocrisie (ou schizophrénie) naturelle, Twitter. Hier, aujourd’hui encore, une vidéo fait le buzz où l’on nous montre ce que c’est qu’un vrai Parisien. Je ne l’embedderai pas et je tairai la source de cette vidéo puisque je refuse d’en faire la publicité.

Tu l’encenses, tu la retweetes, tu LOLes devant et tu cries au génie.

Formidable.

Sentant déjà le truc qui m’énerverait, je n’ai pas voulu la voir hier (j’aime pas tellement suivre quand quelque chose semble faire l’unanimité – que voulez-vous, méfiance naturelle). Et puis ce matin, j’ai voulu me faire ma propre opinion sur le sujet.

Nous avons donc une vidéo qui liste toutes les habitudes, les travers, les comportements et les tics de langage du vrai Parisien. Bon, alors déjà, je cherche toujours où c’était drôle (parce que je suis bien consciente que c’est du second degré, merci bien, hein). Ensuite, je me demande dans quelle mesure, dans la démarche, au fond, à la base, c’est bel et bien du second degré.

A partir de là, ça commence à me poser un petit problème. Cette vidéo bourrée de clichés (dans lesquels j’ai rarement reconnu des Parisiens ou bien qui seraient vrais également pour un non-Parisien) empêche tout droit à la différence. Du genre, « si tu dis ou fais pas ça, ben t’es pas un vrai Parisien et c’est sans recours ». Euh… ok. Belle leçon de tolérance. Wow. Je suis soufflée. Parce qu’en fait, je vis à Paris depuis dix ans, je m’estime un tant soit peu Parisienne, mais je ne me suis pas reconnue une demi-seconde dans cette vidéo.

Donc maintenant, Twitter, toi qui es toujours prompt à défendre la liberté, la tolérance, la veuve et l’orphelin, peux-tu me regarder droit dans les yeux et me dire que tu aurais encensé, retweeté, LOLé devant et crié au génie devant le même genre de vidéo au second degré si « Parisien » était remplacé par : femme/homme/gay/Français ? Mmmh ?

Non mais je te jure. Essaye. « Je suis vraiment un homme si… » et hop, 3 minutes de clichés grotesques sous couvert de second degré (really ?). Ou bien : « Je suis un vrai Français si… » et rebelote. Ou bien encore : « Je ne suis une vraie femme que si… » etc.

Ah ben là tout de suite, tu vois, je te sens pâlir, Twitter… Bizarre, hein.

Vous avez dit « cohérent » ?…

Ben de mon côté, Parisien, femme, gay, Français ou martien, ce genre de vidéo-sous-couvert-de-second-degré me met autant en colère.

Le pire, c’est que je suis la première à dire qu’il faut rire de tout et de tout le monde. Et que là, je me rends compte que j’ai tendance à oublier un peu mon sens de l’humour. Je le garde toujours, rassurez-vous. Mais si je pète un câble là tout de suite, ce n’est pas à cause d’une vidéo un peu maladroite qui ne m’aura pas fait rire. C’est parce que j’en ai ras-le-bol de recevoir des leçons de morale à longueur de TL par un Twitter schizphrène qui retourne sa veste quand bon lui semble.

Pour finir

Twitter, tu sais bien que j’ai pour toi une infinie tendresse, malgré tes défauts et ton côté insupportable. Hier encore tu m’as agacée sur un troisième sujet, celui du « Mademoiselle ». Tu as toujours un avis tranché sur tout, Twitter, et c’est sûrement pour ça qu’on t’aime.

Mais moi je ne me suis pas encore décidée. Je ne sais pas si je trouve ça plutôt bien – même si c’est symbolique – ou totalement accessoire. Alors en attendant que je me forge mon opinion et pour adoucir les moeurs (les miennes comme les vôtres, chers lecteurs qui êtes arrivés jusque-là), voici une des plus jolies chansons que je connaisse. Elle s’appelle « Mademoiselle » et elle est l’oeuvre de l’immense Barcella.

A très vite sur la TL, bande de bougres :-)

[PARODIE] Je DM

janvier 14, 2012 dans Culture, En vrac

Jcfrog est une de mes idoles des Internets mondiaux et j’ai eu l’occasion de le rencontrer à plusieurs reprises grâce au Grand Webze.

Dieu est grand, je suis toute petite !

J’ai eu envie, il n’y a pas longtemps, de lui rendre hommage en parodiant ses parodies (hein ? oui, c’est tiré par les cheveux).

J’ai enregistré la chanson, inventé un personnage, commencé à coucher trois ou quatre vannes sur le papier… Et au moment de me retrouver devant la webcam, je ne l’ai pas senti. Au mieux ça n’aurait pas été drôle, au pire… pathétique.

Je m’abstiens donc… mais voici tout de même, rien que pour vous embêter, la fameuse chanson… Et du coup, ça m’a donné envie d’en faire plein d’autres.

(Enregistrée le 31 décembre chez mes parents sur le dictaphone d’Ernest, sous l’oeil torve du chat. Mixée sur Audacity. Ah ouais : attention, y a du moyen technique.)

Je DM by FlorencePorcel

(Eh, oh, ça va, hein. La dernière fois que j’ai pris un cours de chant, Twitter n’était pas né, alors…)

 

JE DM

(Chanson originale : « Je t’aime » – Lara Fabian/Rick Allison)

 

D’accord il existait d’autres façons de se draguer

Un coup de fil ou un verre mais ça fait pas très connecté

Pis comme je suis un trouillard, ça m’arrange bien de me cacher

Derrière un avatar photoshopé

 

D’abord je trolle un peu, ça m’amuse de te voir t’énerver

Ensuite, dès que je peux, je te #FF, je te RT

Tu abaisses ton pare-feu, ah enfin tu m’as followé

Maintenant faut jouer franc-jeu, je vais te plugger

 

Je DM, je DM

Une dose de geek, une dose de LOL

Pour t’encapsuler le protocole

Je DM, je DM

Un mot fripon, un mot sympa

140 caractères pour toi

Tu vois je DM comme ça

 

D’accord je t’ai confié tous mes ID, toutes mes IP

Même celles dont seul Zuckie est le gardien inavoué

Sur ces réseaux du web, l’ACTA nous regardait surfer

J’ai tant voulu tes boobs en webcam mais t’as refusé

 

Je DM, je DM

Une dose de geek, une dose de LOL

Pour t’encapsuler le protocole

Je DM, je DM

Un mot fripon, un mot sympa

140 caractères pour toi

Tu vois je DM comme ça